5 - September / 2019

Actua et le gouvernement présentent les opportunités d’investissement en Andorre au forum d'entreprises le plus important en Turquie

Le ministre de la Présidence, de l'Economie et de l'Entreprise, Jordi Gallardo, a été chargé de présenter ce jeudi 5 septembre en Turquie, les dernières opportunités d’investissement en Andorre, aux représentants de 39 pays, lors de la 88ème édition du Salon International d’Izmir.

Invité par le gouvernement turc et accompagné par le Secrétaire d'Etat pour la Diversification Economique et l'Innovation, Marc Galabert, et la responsable d'Actua Empresa, Judit Hidalgo, le ministre Gallardo a expliqué que "nous avons profité de l'invitation du gouvernement turc pour participer, pour la première fois, à ce forum économique. Nous sommes très heureux de pouvoir présenter les attraits de l'Andorre en Turquie (deuxième pays le plus peuplé d'Europe) mais aussi à des grandes puissances économiques mondiales comme la Chine. Le ministre a déclaré que " 'objectif est de diversifier davantage notre économie et de travailler avec de nouveaux marchés internationaux”.

Dans son discours, le ministre a présenté l'Andorre comme un pays doté d'un système de finances publiques solide, d'un des systèmes fiscaux les plus compétitifs d'Europe, d'un des indices de sécurité et de qualité de vie les plus importants au monde, et comme une destination idéale pour développer d'importants projets innovants.

Réunions bilatérales de haut niveau avec la Chine et la Turquie

Gallardo a aussi profité de son voyage pour conclure plusieurs réunions bilatérales avec le vice-ministre chinois du Commerce, Li Chenggang, et la ministre turque du Commerce, Ruhsar Pekcan. A l’occasion, les délégations des différents pays ont travaillé de nouvelles voies de collaboration dans des secteurs tels que la santé et le tourisme.

La responsable d'Actua Empresa, Judit Hidalgo, a souligné l'attractivité croissante de la Principauté pour les investisseurs internationaux. Pour Hidalgo, "ce forum nous permet d'atteindre des pays avec lesquels nous avons peu de relations et nous profitons de voir des entreprises turques pour leur offrir les opportunités de l’Andorre dans certains secteurs et promouvoir ainsi le pays comme destination d'investissement.
Hidalgo a également parlé du processus d'ouverture économique de l'Andorre depuis 2012 et a rappelé que les secteurs les plus attractifs pour les investisseurs ont été les biens et services, le secteur immobilier et le commerce. Par nationalités, les Espagnols (45,2%) et les Français (24,6%) restent en tête de la liste des principaux investisseurs internationaux, mais Andorre s'efforce d'accroître les investissements provenant d'autres pays.