15 - September / 2017

Le premier MIT City Science Summit qui s'est tenu en Andorre a dépassé les prévisions de participation

 
 
Le premier City Science Summit organisé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) avec le support d'ACTUA, s'est terminé ce vendredi 15 septembre, et a dépassé toutes les prévisions de participation. Le bilan officiel est de 292 personnes inscrites à l'événement, avec la participation de plusieurs dizaines d’autres personnes qui ont participé aux différents événements publics organisés dans l'Espace Innovation d'Andorre et dans la salle Prat del Roure du Comú des Escaldes-Engordany.

Durant les deux jours de l'événement, plusieurs défis liés à l'urbanisme, à la mobilité et aux aménagements ont été abordés afin d'améliorer l’efficacité sur le plan énergétique et le respect de l'environnement. Tout cela dans le but de formuler des propositions qui contribuent à une meilleure planification des villes du futur.

En ce qui concerne la participation de professionnels, 19 intervenants de villes telles que Hambourg, Helsinki, Boston, Shanghai et Taipei, avec des experts andorrans, ont été les acteurs principaux du City Science Summit.

Le Secrétaire d'État pour la Diversification Économique, Josep Maria Missé, a expliqué que "nous avons eu une participation au congrès au-delà de nos attentes et de nombreuses visites de villes comme Barcelone ou Madrid, et du Liechtenstein qui veulent collaborer à l'avenir avec le MIT". Missé  a déclaré que "le fait qu'il y ait un espace en Andorre pour parler de l'innovation et, plus précisément, sur le concept des villes de l'avenir, devrait nous positionner comme un centre de référence.

De son côté, Kent Larson, directeur du groupe de recherche du City Science MIT Media Lab, a déclaré que « les résultats ont été fantastiques. 40 ou 50 experts ont travaillé ensemble, et la participation a dépassé les 300 personnes, avec des débats de très haut niveau ».

D'autre part, six débats en tables rondes se sont tenus vendredi matin avec la participation d'une cinquantaine d'experts locaux et internationaux. En outre, les élèves du Centre de Formation Professionnelle d'Aixovall ont également participé aux tests du véhicule autonome, (Persuasive Electric Vehicle -PEV-), une plateforme qu’ils commenceront à travailler au cours de cette année académique.