30 - July / 2019

Le volume d’investissements étrangers formalisés a augmenté de 84,3% l'an dernier et multiplie par six les valeurs de 2013

Le nombre de demandes d'investissement étranger formalisées en 2018 (autorisées et formalisées devant notaire andorran), présente une variation de -17,1% (-104 demandes). Cependant, le volume des investissements formalisés augmente de 84,3% par rapport à l'année précédente pour atteindre 152 millions d'euros, multipliant ainsi les valeurs enregistrées en 2013 (presque six fois plus), selon le dernier rapport du Département des statistiques du Gouvernement d'Andorre.

Si le nombre total de demandes déposées en 2018 représente une variation de -13,3% par rapport à l'année précédente, le volume des investissements initiaux déclarés reflète une variation de +26,7% par rapport à 2017, pour atteindre près de 180 millions d'euros.

Les investissements étrangers directs correspondent à des opérations qui relèvent d’une autorisation préalable, telles que la constitution d'une société, l'acquisition de plus de 10% du capital d'une société andorrane, la modification de l'objet social et les augmentations de capital. De ce fait, l'Administration dispose d'un mois pour résoudre les demandes et le silence administratif est positif. S'il est vrai qu'avant 2012 il existait déjà une réglementation des investissements étrangers en Principauté d'Andorre, c'est avec l'entrée en vigueur de la loi 10/2012 du 21 juin que le processus d'ouverture économique se termine.